[Pokemon Or/Argent] Les champions – Partie 1 !

Pokemon Or et Argent, 2ème génération de la série devenue bien plus que culte désormais (une véritable religion devrais-je dire).

Ca fait longtemps !

Ces jeux disponibles en 2001 en Europe (1999 au Japon), avaient vu l’apparition de plusieurs nouveautés par rapport à la première génération : les oeufs, 2 nouveaux types, un cycle jour/nuit… Désormais, et cela depuis quelques jours, ceux-ci peuvent être achetés sur la console virtuelle de la Nintendo 3DS (ou une version physique avec un code de téléchargement).

Et que les nostalgiques se souviennent à quel point les champions d’arène de ces opus opposaient une certaine difficulté aux joueurs. On va donc parler à travers ce guide de méthodes efficaces afin de passer ceux-ci, et au delà de cela, c’est véritablement toute une préparation tout du long du  jeu qui est à envisager.

Albert – Champion de Mauville – Type Vol

Un champion de difficulté moyenne, ne possédant qu’un Roucool et un Roucoups. On peut se dire à première vue qu’il ne devrait pas être trop difficile à vaincre.

Bien qu’il ne soit pas insurmontable en soit, ne le sous-estimez pas. Autant le Roucool ne devrait jamais être un problème, le Roucoups devrait l’être bien plus.

Albert l’adversaire

A ce stade du jeu, vous n’aurez généralement que votre starter comme pokémon valable (on va  passer outre les Fouinette et autres Rattata inutiles de début de jeu). Et malheureusement pour vous, la plupart des pokémons du coin sont pour le moins tout aussi inutile contre Albert (des pokémons de type plante ou insecte qui se feront manger tout cru par Roucoups) et si par la plus grande des malchances, vous avez décidé de commencer le jeu avec Germignon, vous allez véritablement souffrir. Un espoir peut-il résider dans les Wattouat de la route 32 ? Moyennement possible car ce satané Albert possède la CT Coup’boue, qui en plus de son effet secondaire vraiment handicapant, est une capacité de type Sol (bonjour les dégâts).

Donc 2 possibilités s’offrent à vous :

  • Soit sur-entrainez votre starter (pourvu qu’il ne soit pas Germignon) pour avoir bien plus de niveaux que Roucoups. Et cela tombe bien, la tour Chétiflor et sa masse de dresseur faible est là pour ça. Mais malgré cela, le champion peut être une plaie avec Coup’boue (baissant votre précision), dans ce cas-là, prévoyez juste quelques pokémons en rab dans votre équipe pour faire des changements et annuler ces baisses de précisions. Profitez de ces changements pour soigner votre starter avec des Potions achetées ou obtenues au préalable.
  • La deuxième est de vous procurer l’Onix disponible à l’échange avec un PNJ de Mauville contre un Chétiflor (que vous pouvez capturer sur la route 32), sa défense énorme et son type vous seront d’un grand secours pour les 3 premières arènes. Essayer d’obtenir un Chétiflor avec un bon niveau (l’Onix, du nom de Rocky, aura le même niveau après l’échange). Enfin, un échange vous permettra d’entraîner Onix assez facilement, tout bénef’.

Hector – Champion d’Ecorcia – Type Insecte

Peu de choses à dire à propos de ce champion qui ne devrait vous opposer absolument aucune difficulté., le type insecte faisant partie des plus mauvais types du jeu.  La roche et le vol (somme toute des types communs en début de jeu) sont des alliés de choix pour le vaincre (ne parlons même pas d’Héricendre qui vous procurera une victoire gratuite).

Le cas échéant, on en reviendra donc à Onix capable d’écraser ses ennemis très aisément et en particulier Insécateur souffrant de son type Vol supplémentaire.

La CT d’Hector, Taillade, est une attaque qui se renforce en cumul. Mais de force excessivement faible, une défense moyenne est suffisante pour l’encaisser. Evitez malgré tout de faire trainer le combat, pouvant provoquer une Taillade surpuissante sur le 5e coup.

Blanche – Championne de Doublonville – Type Normal

Aaah, cette championne peut sans aucun doute rappeler de douloureux souvenirs parmi les vieux joueurs. Et c’est peu dire, bien que ne possédant que 2 Pokémons (un Mélofée et un Ecremeuh), l’Ecremeuh possède une combinaison d’attaques dévastatrice (en plus d’avoir des statistiques plus que correcte pour un début de jeu).

Nooooooon, pas lui !

Ensuite soulignons le fait que, si vous fonçez directement à l’arène dès votre arrivée, peu de dresseurs auront séparé cette championne de Hector, donc vos Pokémons peuvent être en dessous en terme de niveau (enfin, ceci peut être éviter en affrontant les quelques dresseurs cachés par-ci par-là aux alentours de Doublonville).

Malgré tout, ne vous reposez pas sur un simple entrainement intensif, l’Ecremeuh est une véritable plaie légendaire.

Raison n°1 : Attraction. Si vous avez le malheur de n’avoir que des Pokémons mâles dans votre équipe, vous subirez les méfaits de l’aléatoire (et oui, sous l’effet d’Attraction, votre Pokémon aura 1 chance sur 2 d’attaquer). Sachant que votre starter à 87.5% de chances d’être mâle, réfléchissez bien à qui vous capturez et entrainez afin d’éviter cela.

Raison n°2 : Ecrasement. 65 de puissance, stabbé (c’est à dire *1.5 de puissance si le Pokémon est de même type, ce qui est le cas ici), donc approximativement 100 de puissance. Autant dire que cette attaque fera des trous dans votre équipe, et comme si ca ne suffisait pas l’attaque à 30% de chance d’appeurer (je vous laisse imaginer la rage que cela peut occasionner avec Attraction).

Raison n°3 : Lait à boire. Vous pensez enfin en venir à bout, vous avez presque réussi à descendre cet Ecremeuh de malheur. Voilà que celui-ci est capable de régénérer sa vie, mais c’est incroyable ça. Comment diable passez cette chose ? Un Pokémon capable d’encaisser facilement Ecrasement ?

Raison n°4 : Roulade. Même pas ! Un Pokémon capable de tenir les coups peut se faire descendre. car cette attaque est comme taillade de Hector, mais en étant de type roche. Et contrairement à Hector, Ecremeuh peut sans problème tenir 5 tours au vue de ses défenses et d’Attraction.

Elle va vous rouler dessus !

C’est ici que ce brave Onix vient à la rescousse. Son énorme défense sera à nouveau salvatrice, aussi, vous faudra-t-il avant tout baisser la défense de Ecremeuh à l’aide de Grincement afin de faire un maximum de dégâts avec Jet de Pierre ou tout autre attaque physique par la suite. Tout cela afin d’éviter qu’Ecremeuh ne puisse régénérer sa vie avec Lait à boire.

Sinon, tentez de passer en force avec des Pokémons femelles et quelques potions/rappel.

Voilà en ce qui concerne les trois premiers champions, la suite expliquera les 3 champions suivants.

Bonne chance pour passer ces étapes (n’oubliez pas votre rival qui reste malgré tout lui aussi, un beau challenge à passer).

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.