[Pokemon Or/Argent] Le Conseil 4 – Partie 2

Il est grand temps de nous pencher sur la fin de la Ligue Pokémon et des portes qu’elle nous ouvre. Tout du moins les portes de Kanto, et la nostalgie des anciennes arènes des versions Rouge, Bleu et Jaune.

Mais encore faut-il prétendre au titre de Maître de Johto et il reste encore 2 obstacles majeurs.

Le premier étant Marion, 4ème membre du conseil 4 et championne des Pokémon de type Ténèbres, l’un des deux nouveaux types de cette génération. Voyons comment aborder ce combat.

Marion – Ténèbres

Vignette pour la version du 3 avril 2009 à 22:22

Elle possède une équipe dans l’ensemble très équilibrée.

Un Noctali, Pokémon défensif par excellence. Qui jouera autour des chances de rater et de ce que l’on appelle dans le jargon Pokémon « Le Haxx » (entendez par là tout ce qui dépend de la chance). Ainsi ce Pokémon possède Onde folie pour la confusion, Jet de sable pour l’esquive et Regard Noir pour vous bloquer, couplé à ses défenses excellentes, vous risquez d’avoir du mal à le mettre KO. Cependant son unique attaque offensive est Feinte, de type ténèbres. Du coup, il vous suffit de prendre votre mal en patience pour le tomber.

Son Pokémon le plus haut niveau est Ectoplasma, et étant vous le dire de suite. Il est TRES mauvais. Avec Malédiction, dépit et Prlvt du destin, autant dire qu’il vous suffit simplement de changer de Pokémon pour contrer totalement celui-ci. Son unique attaque offensive étant Léchouille… ai-je besoin de préciser que cette attaque est ridicule ?

Non, les 2 grosses menaces de son équipe sont Démolosse et Rafflesia, qui ne sont là que pour frapper, frapper et frapper. De bons gros bourrins comme on les aime. Notez malgré tout la capacité Rayon Lune soignant potentiellement Rafflésia. Ajoutons aussi que ces 2 Pokémon se complètent très bien, l’un couvrant les faiblesses de l’autre. Aussi prévoyez donc une équipe polyvalente pour la vaincre aisément.

Je fais main-basse sur son Cornèbre, ses statistiques de pauvre petit oiseau ne font pas le poids face à un Pokémon évolué.

Maître Peter – Dragon

Vignette pour la version du 3 avril 2009 à 22:07

Après votre victoire face à Marion, vous voici enfin face au maître de la Ligue de Johto : Peter et ses célèbres dragons.

Enfin quand on dit Dragon, Peter possède malgré tout 3 Pokémon qui sont apparentés à des dragons mais qui ne sont pas de ce type : Léviator, Ptera et Dracaufeu.

3 Pokémon sensibles à la foudre. Je ne vous fais pas un dessin sur la manière de les vaincre. Faites malgré tout attention car la TOTALITE des Pokémon de Peter ont l’attaque Ultralaser. Cependant vous pouvez jouer sur le tour de recharge pour lui asséner des coups dévastateurs.

En ce qui concerne ses 3 Dracolosses, sa stratégie est exactement la même que celle de sa soeur, la championne Sandra. Chacun de ses 3 Dracolosse possède une attaque élémentaire : l’un Déflagration, l’un Blizzard et le dernier Fatal-foudre (100% de précision sous la pluie lancée par Léviator). Le meilleur moyen de les vaincre reste de jouer avec le type Glace, cette double faiblesse leur sera fatale.

Malgré tout, Dracolosse reste un monstre de statistiques et le tomber n’est une chose facile. D’autant que Peter joue aussi avec Cage-éclair et sa satané Paralysie (beurk). Heureusement il existe un Pokémon qui contre très bien 2 de ses Dracolosses, il s’agit de Cochignon. Son type glace permettra de bien attaquer et son type Sol lui offre l’immunité à Cage-Eclair. Mais le Dracolosse Déflagration reste un problème.

Enfin l’intégralité des Pokemon de Peter étant de type vol, tous sont sensibles aux attaques Roches. Vous l’avez compris, le secret pour vaincre Peter : jouer sur les faiblesses !

Vous voilà Maître de la Ligue de Johto. Il est temps désormais de vous rendre à Kanto, car 8 nouvelles arènes et bien d’autres défis vous attendent.

A la prochaine !

 

 

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.