[GC] Preview de Warhammer Chaosbane

La semaine dernière nous étions présents à la Gamescom et nous ne sommes pas revenus les mains vides ! Nous avons été invités par BigBen pour assister à une présentation en privé du prochain hack&slash basé sur l’univers de Games Workshop : Warhammer Chaosbane.


On le sait, Games Worshop aime distribuer sa licence à tout va. C’est pourquoi les Français de Big Ben et Eko Software en ont profité pour créer un diablo like qui, à première vue, semble plutôt convainquant.

Pour vous situer, les évènements de Warhammer Chaosbane prennent place 200 ans avant les évènements de Karl Franz, juste avant la grande guerre contre le Chaos. Pour l’anecdote, nos héros seront tous des vétérans issus de différentes batailles et les dialogues entre votre héros et les PNJ seront différents selon la race que vous avez décidé de jouer !

Les joueurs auront le choix entre 4 classes : l’humain, soldat de l’Empire dans un rôle de Tank, l’elfe des bois pour coller des patates à distance, le nain pour assumer les dommages au corps à corps et un elfe mage à distance pour griller les ennemis.

Chaque héros pourra compter entre 40 et 50 compétences actives ou passives qu’il sera possible d’équiper ou d’améliorer à la façon d’un Diablo. Les héros auront également la possibilité d’utiliser un « Blood Lust » (compétence ultra dévastatrice) étalé sur 3 niveaux de puissance. Les développeurs ont indiqué qu’il faudrait choisir le moment le plus adéquat pour utiliser cet ultimate, car il ne sera pas possible de l’obtenir de nombreuses fois durant le niveau.

Autre mécanique intéressante, il sera possible de diriger manuellement la direction des sorts lancés par votre personnage. Ainsi, en lieu et place d’aller tout droit et afin d’éviter de brûler l’entièreté de votre groupe, vous aurez le loisir de balader votre boule de feu à travers la salle remplie d’ennemis. (La version présentée était testée sur console, le sort était dirigeable grâce au stick droit. On ne sait pas s’il faudra impérativement une manette pour profiter de cette fonctionnalité, sur PC.) Le tank aura également la possibilité d’orienter son bouclier de façon à mieux parer les coups reçus.

En fin de présentation, on a découvert que le jeu sera entièrement jouable à 4 joueurs en coop sur le même écran ou sur écrans séparés, en LAN ou en online. De plus, les développeurs ont largement insisté sur le fait que l’ouverture de l’inventaire d’un ou plusieurs joueurs ne stoppera pas la partie. Le personnage du joueur ayant ouvert son inventaire suivra automatiquement les autres. (Après discussion avec un des développeurs, celui-ci m’a avoué avoir beaucoup joué à Diablo 3 avec sa fille qui n’arrêtait pas d’ouvrir l’inventaire, ce qui hachait la progression du niveau…)

 

Personnellement, j’ai été conquis par cette présentation qui laisse entrevoir (enfin?!) un hack&slash parfaitement adapté pour les consoles. Le système de coop sur le même écran est extrêmement plaisant et bien fichu.

Évidement, impossible de rendre un jugement après avoir joué une dizaine de minutes, mais si vous êtes fan de jeux en coop, hack&slash ou simplement à la découverte d’une nouvelle expérience, je tiendrais l’évolution du jeu à l’œil ! 

Le titre est prévu pour sortir en 2019 sur PC, Xbox One et PS4.

3 Comments Join the Conversation →


  1. Du gameplay commenté pour Warhammer Chaos Bane – Bienvenue sur JVBEL

    […] Pour découvrir ou redécouvrir notre présentation de Warhammer Chaosbane, c’est par ici ! […]

    Reply
  2. Bêta et précommande pour Warhammer Chaosbanne – Bienvenue sur JVBEL

    […] en savoir plus sur Warhammer Chaosbanne, n’hésitez pas à consulter notre preview  faite à la Gamescom 2018 […]

    Reply
  3. L’Elfe des Bois s’illustre dans Warhammer : Chaosbane – Bienvenue sur JVBEL

    […] pas de lire ou relire notre preview du jeu effectuée lors de la Gamescom […]

    Reply

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.