[TEST] Toejam & Earl : Back in the Groove

Apparu il y a fort fort longtemps sur Megadrive avant un retour succinct sur Xbox originale, qu’en est-il de cette nouvelle mouture délirante de Toejam & Earl : Back in the Groove ?


L’histoire

Histoire est un bien grand mot, mais quand même, cette mise en situation a le mérite d’exister.

Nos deux sympathiques extraterrestres, Toejam et Earl, « empruntent » un vaisseau à un gars peu commode dans le but de retourner sur Terre pour impressionner leurs petites copines, mais évidemment, ça tourne mal… le vaisseau explose et votre objectif sera de retrouver les morceaux disséminés à travers les niveaux.

Petite précision, la Terre s’est faite engloutir dans un trou noir, passée dans une machine à laver et enfin, recrachée sous forme de plateformes peuplées d’humains bien débiles !

Gameplay

Au début de votre aventure, il sera possible de choisir parmi 6 héros aux statistiques différentes. La suite se déroule comme un Dungeon Crawler classique avec une vue en 3D isométrique efficace à l’instar du premier épisode sorti sur Megadrive.  

Comme évoqué précédemment, le but du jeu est simple. Il faudra trouver les morceaux de votre vaisseau afin de le rafistoler. Comment ? En suivant une mécanique plutôt drôle : trouver des cadeaux en secouant des arbres, en fouillant des buissons ou en appuyant sur des gros boutons.

Ces cadeaux, dont on ne connait pas le contenu (sauf si Monsieur Carotte, un gentil humain, vous aide à les identifier moyennant quelques dollars) vous offrent de l’XP qui servira à faire progresser votre barre d’expérience.

Une fois remplie, cette dernière vous fera passer un niveau et améliorera aléatoirement trois de vos statistiques. Ces statistiques vous seront plus ou moins utiles pour échapper aux humains dégénérés qui vous veulent tous, ou presque, le plus grand mal.

Justement, en parlant des humains, au fur et à mesure de votre progression,  ils seront toujours plus nombreux à sautiller et déambuler à travers les niveaux. Le croque-mitaine, le gars en marteau piqueur, la danseuse hawaïenne, et j’en passe et des meilleurs, n’hésiteront pas à vous affubler de malus temporaires et à vous pousser de la plateforme pour retomber au niveau inférieur. 

Truc sympa, il est possible de parcourir les niveaux en multijoueur !

Cependant, malgré cette bonne humeur générale, le jeu montre très vite tout ce qu’il a à offrir : cadeau, dollars, humains, niveau suivant, cadeau, dollars, humain, niveau suivant etc. On regrette que le jeu n’apporte guère d’évolution par rapport aux versions précédentes

Ambiance et graphismes

L’ambiance du titre est vraiment folle et funky à souhait. Le design global du titre fait penser au dessin animé « Les zinzins de l’espace » et ce n’est pas pour déplaire. Très colorés, les niveaux sont agréables à parcourir et peuvent être hostiles, comme les sables mouvants ou les lacs peuplés de requins.

La musique groovy est très sympa mais peu rapidement lasser. On dirait le même sample tournant en boucle pendant 25 niveaux.

Conclusion :

Toejam & Earl : Back in the Groove est un Dungeon Crawler sympathique, coloré, avec un univers délirant qui saura plaire aux nostalgiques ou à certains amis à la recherche d’une bonne tranche de rigolade… mais cela s’arrête-là. Malheureusement bien trop vite redondant, proposant très peu de contenu, il ne saura guère vous tenir occuper plus de 4 à 5h maximum, la faute à un remake plus qu’un nouvel épisode. Si les épisodes précédents n’existaient pas, on aurait adoré, mais en tant que tel, il laisse une sensation de « sympa mais sans plus« .

Toejam & Earl : Back in the Groove est disponible sur PC, Xbox One, Playstation 4 et Nintendo Switch.

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.