Une Playstation 5 en demi teinte…

Aujourd’hui à 17h se tenait en direct la présentation de l’architecture de la prochaine console de Sony, la Playstation 5.


C’est au terme d’une présentation quelque peu soporifique que Mark Cerny, le programmeur en chef de la nouvelle console a enfin brisé le silence autour d’une console attendue au tournant.

Si aucun design n’a été dévoilé, la présentation a fait la part belle aux spécifications de la Playstation 5. Les fans les plus acharnés attendaient certainement une réponse forte de la part du géant japonais face aux récentes déclarations de Microsoft et de sa Xbox Serie X.

Alors, que nous réserve cette console ? Arrive-t-elle a la cheville de sa concurrente ? Honnêtement, c’est mal parti.

Voici le tableau des spécifications :

Comparé à la PS4, la PS5 effectue un réel bond en avant : meilleur processeur, meilleur carte graphique, disque dur plus rapide, lecture de blu-ray 4K, technologie Ray tracing, RDNA 2 à la sauce Sony etc. Ca balance pas mal niveau technologie !

Ceci-dit…

Avec un disque dur nettement plus rapide sur PS5 que sur PS4, celui-ci ne fait que 825 Go, c’est à dire moins que sur une PS4 Pro ou Slim qui compte 1 Tera de mémoire.

Ajouté à cela un processeur graphique qui a été présenté comme variable : il tournera régulièrement à 1.8 ou 1.9 Ghz pour atteindre au mieux les 2.23 Ghz.

Si vous vous attendiez à pouvoir jouer à vos jeux PS1, PS2, PS3 ou PS4, c’est loupé. Seule une sélection de jeux PS4 seront jouables sur PS5. Aïe.

Et si vous voulez comparer la PS5 à la Xbox Serie X, c’est la douche (très) froide pour Sony. Excepté le disque dur qui semble plus rapide (mais moins gros) que celui de la Serie X, la PS5 est en tout point beaucoup plus faible… la puissance totale de la machine affiche 10.28 Teraflops contre plus de 12 Teraflops en face.

Plus d’informations comme le design de la console et les améliorations de la manette Dualshock 5 seront certainement dévoilés dans les semaines à venir.

En résumé, la PS5 n’est clairement pas une console mauvaise et saura sans doute contenter les joueurs amateurs de Fifa, CoD ou Assassin’s Creed. Elle pourra également compter sur des studios first pary comme Naughty Dog ou Santa Monica pour alimenter sa machine en jeux bien optimisés. Cela étant, elle affiche une puissance et des atouts moindres que la concurrence et surtout, axe sa communication sur un disque dur SSD déjà connu depuis longtemps sur PC et également présent sur Serie X.

Les deux inconnues du jour sont le prix et le design de la machine qui pourront peut-être rattraper une communication trop suffisante et une machine peut-être un peu légère pour la prochaine génération.

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.