Borderlands Science recrute des joueurs pour aider à faire avancer la recherche scientifique

Le Dr. Mayim Bialik prête sa voix pour inviter des millions de personnes à générer des données pour la communauté médicale


Gearbox Software et 2K annoncent le lancement de Borderlands Science, un jeu interactif au sein de Borderlands 3. Borderlands Science invite les joueurs à cartographier le microbiome intestinal humain pour faire progresser des études médicales vitales tout en gagnant des récompenses à utiliser dans le jeu.

Cette initiative majeure est le résultat de partenariats internationaux entre des chercheurs et des scientifiques de l’Université McGill, de Massively Multiplayer Online Science (MMOS) et de The Microsetta Initiative à la Faculté de Médecine UC de San Diego. La star de Big Bang Theory nominée aux Emmy, scientifique et chercheuse, le Dr. Mayim Bialik, prête sa voix au projet en aidant les joueurs durant leur parcours.

“Nous envisageons Borderlands Science comme une opportunité d’utiliser l’énorme popularité de Borderlands 3 pour faire avancer le bien social.” commente Randy Pitchford, co-fondateur de Gearbox Software. “Borderlands Science est à l’avant-garde d’un nouveau lien entre la santé et le loisir : un jeu innovant à l’intérieur d’un jeu, complet avec des scores, une progression et des récompenses, où votre temps de jeu génère des données tangibles qui seront utilisées pour améliorer la recherche, aider à guérir les maladies et apporteront leur contribution à la communauté médicale au sens large.”

Borderlands Science code l’ADN de chaque microbe intestinal sous la forme d’une chaîne de briques de quatre formes et couleurs différentes. Les joueurs connectent ces formes colorées pour aider les scientifiques à évaluer les similitudes entre chaque microbe. Plus ils arrivent à résoudre de puzzles, plus ils aident à décoder le microbiome intestinal humain, tout en remportant des récompenses pouvant être utilisées dans Borderlands 3.

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.