[TEST] : Crysis Remastered

Crytek nous propose une version remastered de son titre phare de 2007: Crysis, premier du nom. Si pendant longtemps, ce FPS a su mettre à genoux nos machines, que propose cette version remise au gout du jour ?


Comme il est décidément de coutume ces derniers temps, c’est au tour de Crytek de présenter son « remaster » d’un jeu devenu culte autant par son gameplay que par ses graphismes époustouflants !

Histoire et gameplay

Sans détailler le gamplay déjà bien connu de Crysis, nous allons néanmoins expliquer dans les grandes lignes les principales caractéristiques du titre pour les néophytes souhaitant vivre l’expérience.

Dans Crysis, vous incarnez un soldat équipé d’une armure futuriste dotée de capacités formidables. En effet, votre combinaison vous permettra de vous rendre invisible, encaisser de lourds dégâts, sprinter très vite et effectuer des sauts impressionnants.

L’armure est alimentée par une jauge d’énergie qu’il faudra gérer savamment si on veut éviter de se retrouver à court de jus en plein milieux d’une fusillade. En parlant flingues, il vous sera possible d’aborder vos objectifs de missions comme vous le voudrez. Soit vous préconiserez la ruse soit le combo fusil de chasse/ grenade sera votre meilleur partenaire. A vous de voir !

Pour le reste, on est dans un FPS classique qui vous demande de chasser les vilains Nord Coréens qui sévissent aux Philippines, le tout sur fond d’intrigue science-fiction.

Graphismes

Alors, ça vaut le coup ce remastered ? Bof.

En réalité, le jeu est très mal optimisé et mettra à mal bien des configurations, même les plus musclées. Il faudra chipoter dans les réglages pour essayer de parvenir à un équilibre Images par seconde/Textures satisfaisant. Soyons francs, la frustration est plutôt grande lorsque même en 2020 et équipé d’une configuration solide, Crysis vous pose ENCORE des problèmes pour pouvoir profiter pleinement de ses graphismes.

Même avec cette mise à jour visuelle, le jeu est loin d’être aussi beau que derniers titres disponibles (Wolfenstein, DOOM etc.). Qui plus est, le jeu souffre d’une framerate instable lorsque l’action s’intensifie. Les explosions et l’affichage de nombreux ennemis à l’écran feront souvent chuter la fluidité du jeu.

Cependant, le ray-tracing maison de Crytek ajoute de superbes effets de lumière. Cet ajout (anecdotique?) rend un peu de sa superbe au titre qui décidément à bien du mal à nous convaincre de sa réelle utilité si vous possédez la version originale.

Conclusion

Soyons brefs, soyons précis. Si vous avez 29,99€ à dépenser, gardez-les peut-être pour un autre jeu. Si le gameplay (agréable!) reste inchangé, les quelques apports visuels de cette version « remastered » sont plutôt faibles. Seul le ray-tracing (gourmand en ressources) permet au jeu de garder la tête hors de l’eau. Nous conseillons vivement aux possesseurs de la version originale de ne pas céder à la tentation !

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.