Nintendo s’attaque à LoveROMs et LoveRetro!

Alors que le marché du rétro gaming explose, certains sites tels que LoveROMs et LoveRetro font le bonheur des joueurs n’aillant pas les moyens de mettre 50 euro dans un jeu vieux de 30 ans. Mais c’est sans compter sur NINTENDO, géant Japonnais propriétaire de licences tels que Super Mario, The legend of Zelda ou même Kirby, qui à attaqué en justice Jacob Mathias, créateur de ces sites.

LoveROMs et LoveRetro c’est 17 millions de visiteurs pas mois et d’après la plainte de NINTENDO: « Les sites LoveROMs et LoveRetro sont parmi les plateformes en ligne les plus ouvertes et notoires pour les jeux vidéo piratés. Leur popularité a permis aux accusés de recueillir d’importants gains mal-acquis, grâce aux dons et à la publicité ».

NINTENDO demande tout simplement à la justice de fermer les sites, 150.000 dollars de dommages et intérêts par jeu estampillé de la marque (pas loin de 140 jeux et 40 références, faites le calcul…), récupérer les noms de domaines LoveROMs et LoveRetro et 2 millions de dollars pour non-respect de la marque.

Alors qu’aucun juge n’a pris l’affaire en charge, Jacob Mathias à retirer l’intégralité des jeux NINTENDO de LoveROMs et à fermé LoveRetro.

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.