We. The Revolution disponible ce soir sur Xbox One, PS4 et Nintendo Switch !

We. The Revolution, le jeu PC prenant place lors des heures les plus sombres de la Révolution Française développé par Polyslash, sera disponible dès ce soir.


We. The Revolution est un jeu unique au style artistique singulier, où vous incarnez un juge du Tribunal Révolutionnaire pendant la Révolution française. Vous devrez survivre dans cet environnement en prononçant des sentences, en jouant un jeu politique dangereux et en faisant tout votre possible pour ne pas être guillotiné en tant qu’ennemi de la Révolution.

Dans We. The Revolution vous pouvez :

  • Façonner l’Histoire et rencontrer des figures historiques en décidant qui aura le droit de vivre ou mourir.
  • Sentir l’atmosphère oppressante de la Révolution française telle qu’elle est relatée dans les romans d’Alexandre Dumas et de Joseph Conrad.
  • Juger des douzaines d’affaires uniques et moralement ambiguës ; des simples cas criminels aux cas politiques complexes !
  • Affronter le regard de leur famille, qui ont leur propre avis sur vos décisions.
  • Diriger leur propre tribunal : questionner les témoins, analyser les indices et les preuves, lire les rapports et prononcer les sentences.
  • Se faire des amis ou des ennemis des différentes factions luttant pour prendre le pouvoir.
  • Tester un véritable mélange des genres : affaires judiciaires, intrigues politiques et stratégie au tour par tour.
  • Découvrir des graphismes uniques mêlant la simplicité du style polygonal à l’art néo-classique de la période révolutionnaire.

« We. The Revolution a été lancé sur PC et a reçu de très bonnes notes et critiques des joueurs et des media au niveau international – déclare Lukasz Mach, Directeur marketing & RP chez Klabaterl’équipe de portage de Klabater a pris soin d’adapter les mécaniques de jeu pour la Xbox One, PlayStation 4, et Nintendo Switch, et surtout les contrôles. Je suis sûr que les joueurs consoles du monde entier apprécieront cette aventure unique ! »

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.