[TEST] The Outer Worlds : Meurtre sur Eridan (DLC2)

Il se sera fait attendre, mais le voilà ! Voici notre test du 2eme DLC du jeu The Outer Worlds : Meurtre sur Eridan. Pour être honnête, je n’avais pas joué au jeu principal avant de tester le DLC, du coup, il a fallut que je progresse dans les niveaux avant de pouvoir tester l’extension à proprement parlé, et vu que jvbel.be est un site de passionnés amateurs, il m’aura fallu jongler avec un emploi du temps chargé et un rôle de papa à plein temps pour pouvoir délivrer ce test ! Bref, assez parlé, lançons nous dans la découvre de ce DLC bien intriguant !


Pour ceux qui découvrent le jeu, The Outer Worlds est un jeu de rôle à la première personne où les dialogues avec les PNJ ont une place de choix et peuvent vraiment influencer le déroulement de votre quête. A cela s’ajoute des combats rythmés et un arbre de talents plutôt bien fourni. Bref, les développeurs offrent ici une mécanique de jeu éprouvée mais néanmoins efficace !

Pour ce deuxième DLC, les équipes d’Obsidian ont choisi l’astéroïde Eridan comme lieu d’action. Toutefois, pour pouvoir accéder à cette nouvelle intrigue, il vous faudra au moins atteindre le niveau 30 et avoir accès à Stellar Bay et une discussion avec ADA pour vous permettre de débuter votre nouvelle aventure.

Histoire : 

Le corps de la célèbre actrice Ruth Bellamy incarnant la légendaire Helen Halcyon a été retrouvée dans la salle de réception de l’Hotel « Grand Colonial », sur Eridan, un établissement géré par la compagnie Rizzo et dont la sécurité est assurée par les hommes de Sublight. Pour les joueurs aguerris de The Outer Worlds, vous pouvez déjà vous doutez que la cohabitation entre tout ce beau monde risque d’être des plus explosives.

En tant que capitaine émérite, vous et votre équipage avez été appelés par les gérants de l’hôtel pour enquêter sur ce meurtre tout aussi soudain que problématique pour Rizzo : l’actrice devait faire la promotion d’une nouvelle boisson de la marque ! Rapidement, on se sent plongé dans une ambiance sérieuse mais teintée d’un humour acerbe. Un délice ! 

Gameplay :

Meurtre sur Eridan reprendre trait pour trait le gameplay du jeu de base, à savoir amélioration de votre personnage via l’arbre de compétence, dialogues à mener d’une main de maître (ou pas!) et indices à déceler aux quatre coins de la carte. En parlant de carte, le DLC n’offre qu’une seule planète (astéroïde) à visiter. Cependant, la carte est vaste et regorge et de secrets ! 

De plus, vous pourrez bel et bien compter sur vos armes précédemment acquises et surtout continuer à les améliorer. Fouiller les recoins de l’hôtel et de ses alentours pour permettra également de dénicher un nouveau flingue pas dégueulasse, mais pour ça, je vous laisserai chercher ! Qui dit enquête dit attirail de Sherlock Holmes, c’est pourquoi rapidement vous serez équipé d’un objet indispensable à votre enquête qui vous accompagnera tout le long de votre mission. En effet, cette « arme » vous indiquera les indices à analyser et vous fournira, tout en dialoguant avec l’IA logé dedans, de précieux indices sur le coupable. 

C’est donc en véritable Derrick du futur que vous devrez questionner et régler des conflits entre nombre de protagonistes disséminés sur le domaine de l’hôtel. Et plus vous progresserez dans l’enquête, plus l’envers du décors pourra vous faire changer d’avis sur vos aprioris de début de jeu. 

Ambiance :

Très vite (je suis conscient d’être subjectif) je suis tombé sous le charme d’Eridan. L’ambiance sonore et les quelques musiques font leur job et rendent la découverte de ce DLC très agréable. Astéroïde aux couleurs vives et membres du personnel totalement dingues vous plongent dans une ambiance agréablement folle. Le fait de pouvoir déambuler sur toute la carte presque sans temps de chargement  (testé sur Xbox Series S) est un régal. Les dialogues proposés offrent toujours autant de choix, passant de la réplique convenue à la plus grossière.

Les affrontements pimentent votre enquête sans être trop encombrant et se fondent bien dans l’histoire. Comprenez par-là que s’il vous faut combattre c’est parce que c’est nécessaire, ce n’est pas juste pour dire « allez hop on place un ennemi à la rien à voir et c’est parti« . Que neni, le tout est un savant mélange d’aventure, d’énigme et de réflexion. 

Conclusion : 

Pour une dizaine d’euros (14,99€ sur Steam/ 13,49 si vous être membre Game Pass)  Obsidian propose un DLC non nécessaire mais plutôt bien conçu et surtout très agréable à parcourir pour les joueurs ayant accroché au jeu de base. Enquête, combat, dialogues, PNJ loufoque, tout est réuni pour vivre une expérience totalement « Outerworldesque » ! Cela-dit, même en prenant son temps, l’histoire principale et les quêtes secondaires se bouclent en un peu moins d’une dizaine d’heures. C’est un peu court, mais c’est surtout frustrant, tant on se plait à parcourir les différentes parties de l’hôtel. 

Le DLC et le jeu The Outer Worlds sont disponibles sur PC, Xbox, Playstation et Nintendo Switch. 

0 Comments Join the Conversation →


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.